Comme c'est souvent le cas en fin de semaine, et le temps passe vite à ce rythme.

Départ pour Auxerre dans quelques heures, oublier un peu ma jeunesse, jouer au poker, boire des bières, voir les Français perdre (parce que même si j'espère me tromper, on va se manger une sévère fessée).

ALLEZ LES BLEUS !!!

Faire l'effort de sourire quand même, parce que non, ça ne va pas super, que je ne fais rien pour trouver une copine, que j'attends que ça me tombe tout cuit, que je me joue la scène en technicolor le soir avant de dormir. Parce que j'ai envie d'essayer pour savoir qu'au moins je peux le faire. J'ai pas envie de faire les efforts, je sais d'ailleurs pas vraiment les efforts qu'il faudrait faire, je ne sais pas si je suis responsable ou non de mon sort, est ce mon éducation, ma timidité, mon manque de confiance en moi, le fait que je sois trop exigeant, que je crois à la princesse charmante, que je ne crois pas à l'âme soeur, que je me pose trop de questions, que je me pose pas les bonnes, que je sois trop compliqué, que je crois que les choses doivent etre simpes, que je sois trop indécis.

Faire l'effort de sourire, parce que si tout le monde voit la vie du bon côté, ca va finir par macher, le monde ira bien mieux... Quoiqu'il y a toujours les ronchons qui penseront que c'est une idée à la con et qu'on va encore nous pomper du fric, ou nous faire rentrer dans une secte.

Sourire, tout simplement parce que la vie est belle et que voir ce qui va bien et essayer de l'améliorer, ça n'est pas dire que tout va bien et se voiler la face.

:)