Tout d'abord le développement durable est apparu dans la sphère politique mondiale depuis la convention de Rio de 1992, il a alors été défini comme reposant sur 3 piliers :

  1. le pilier économique
  2. le pilier social
  3. le pilier environnemental

Dans toute action visant à respecter le DD (développement durable), il faut qu'aucun des piliers ne soit lésé. Ainsi des solutions économiquement plus rentable auront sans doute un impact négatif sur le social et/ou sur l'environnement, alors qu'une réelle politique environnementale provoquera sans doute des surcouts importants à court terme.

Ces deux piliers (économique et environnemental) sont souvent les plus en concurrence alors même que le pilier social est un peu plus difficile à voir. Pour l'économique, on sait tout calculer, même s'il existe sans doute des controverses sur les modèles, les outils de mesures sont très nombreux, et ils sont sujet à caution dans le domaine environnemental et quasiment inexistant dans le domaine social. Les théories dans le domaine environnemental sont aussi très sujettes à controverses et débats...

Mais bon, pour moi, et ce n'est pas forcément incompatible, faire un développement durable c'est surtout essayer d'aller à l'encontre de la culture du tout jetable.