C'est vrai que mon dernier billet était plein de déprime, et de fatigue...

Même si côté fatigue, c'est pas encore ça, la rentrée étant là, reprise des activités associatives et ça fait du bien. Parce que bon, ça va bien de s'apitoyer sur son sort, mais il arrive un moment où il faut se sortir les doigts du c...

Donc il faut un peu positiver et même si on a l'impression que notre action ne sert à rien, et qu'on se sert d'un verre d'eau pour vider l'océan, c'est pas tout à fait vrai, il y a des forces qui avancent pour aller dans le bon sens. Jean Béliveau, le canadien qui marche autour du monde continue donc son périple, pas après pas, il a finit de traverser l'Inde et la Chine et le voilà rendu en Corée du Sud. Il lui reste encore du chemin à parcourir et quelques pays d'Asie, mais il avance, en dépit des tremblements de terre, des guerres, des mouvements qui se font dans la sphère politique mondiale.

Tout ça pour dire qu'il serait bon que comme lui, chacun de nous se prenne un peu en main. Miss Rainette, tu as fait un très beau billet sur l'engagement, et tu dis que tu n'as pas cette force. Mais ce que tu fais pour les élèves qui viennent te voir, le courage que tu as, enfin cette force tu l'as en toi. Elle est en chacun de nous.