C'est ce que dit le proverbe. Cela dit, vu les galères que c'est d'être propriétaire, et les catastrophes qui arrivent en ce moment, je crois que je vais continuer à faire la grasse matinée.