Si vous n'êtes pas connecté à la twittosphère ou à la blogosphère, vous avez peut-être échappé à la polémique suite à la campagne pour faire disparaitre ca case Mademoiselle des formulaires administratifs : http://www.madameoumadame.fr/.

Alors, les arguments pour la suppression, sont une certaine inégalité de traitement entre Homme et Femme (1 case contre 2 cases), l'aspect qu'une femme est femme de ou fille de. Les arguments contre, mademoiselle c'est un joli mot, coquet, il y a des combats plus importants...

Le fait est, qu'un tel combat ne s'attaque pas à l'inégalité la plus criante et la plus dégradante pour les femmes, mais dans le même genre d'idée, quand Rosa Parks s'asseoit dans un bus, alors qu'elle n'en a pas le droit, on peut considérer que c'est un petit combat. Petit combat: grandes émeutes...

Il s'agit donc, à mon avis, de plusieurs choses qui se télescopent :

- la place du combat féministe (sur le chemin de l'égalité, un long chemin a été parcouru, mais on n'est pas encore à l'égalité et il serait dangereux de vouloir se reposer sur des lauriers).
- les différents "féminismes" : lutte pour plus de droits, lutte pour l'égalité, lutte pour l'abolition des genre, (peut-être aussi dans l'inconscient de certains : lutte pour une suprématie des femmes)...
- la notion même de lutte (avec les crises financières, sociales, la faim dans le monde, les maladies, le réchauffement climatique), le ressort de l'indignation n'est il pas cassé ?

Dans cette société, je pense qu'il est urgent de se comprendre les uns les autres. La case mademoiselle est un symbole, et s'il peut paraître anecdotique de se battre pour une case, le fait qu'une petite case, qu'un petit mot fasse monter tant de bruits, fasse couler tant d'encre, n'est il pas le signal qu'il s'agit bien là de quelque chose à ne pas prendre à la légère ?